Audrey Faivre

« J’aime aborder la Femme comme une question dans mes peintures.C’est ainsi depuis la nuit des temps. L’éternel féminin est sujet à un mystère profond, à une énigme tantôt scabreuse, tantôt protégée. »

Audrey Faivre